On est jamais aussi bien servie … que par son compagnon !

Pour commencer cet article et que ce soit tout de suite concret, je vais commencer par un petit exemple qu’on connaît toutes. J’ai piqué cet exemple à une amie, qui le mentionne quelquefois, mais je dois dire que ça me parle : il faut aller vider la poubelle …

Première option : c’est vous qui allez vider la poubelle à chaque fois ou presque… Sans commentaires
Option 2 : on partage. Et quand il descend pour autre chose, hop ! « Et si tu vidais la poubelle hein ?!? »
Option 3, toujours plus fort : vous demandez poliment à votre conjoint qu’il aille vider la poubelle en espérant qu’il va le faire rapidement, parce que sinon c’est vous qui allez devoir le faire, ou que vous allez devoir le lui rappeler, c’est mieux, mais ça reste de votre ressort, c’est encore assez bof …
Allez, une option 4 qui devrait vous plaire : vous lui demandez d’aller vider la poubelle, avec un ton assez impératif, mais poliment quand même, hein ! En général il y va, mais il essaie de résister.
Une option 5 qui s’approche de la perfection ? : vous lui demandez d’aller vider la poubelle immédiatement, avec un ton clairement impératif, sans dire ni s’il te plaît ni merci, parce que c’est un ordre. Il sait que dans ce cas, il doit le faire. C’est déjà beaucoup mieux, n’est ce pas ?
Allez, une option 6 pour la gourmandise, mais c’est un rêve … : il va systématiquement vider la poubelle quand elle est pleine sans avoir à rien dire.

Vous vous serez certainement reconnue dans les options 1, 2 ou 3… Peut être 4 ? C’est courant. Dans ce petit exemple, il y a un point sympa, c’est qu’il peut devenir un exercice : où que vous soyez, votre objectif doit devenir de passer au niveau au dessus.

Et vous Petra, où en êtes vous, allez vous me demander ? Eh bien vous vous en doutez, j’oscille entre le 5 et le 6. Mais j’ai du vécu et de l’expérience, c’est normal. En tous cas ça montre que c’est possible, et je vous garantis que mon ronchon de conjoint n’était pas fait pour ça au départ.
J’ajoute que normalement, c’est du 6, mais qu’il m’arrive de ne pas attendre que la poubelle soit pleine pour ordonner de la vider. C’est une autre sorte de gourmandise en fait : donner un ordre sec, inattendu, dangereusement impératif, et le voir obéir… mmmm….

Et si on parlait d’autres trucs que de vider la poubelle, maintenant ! J’ai pas mal d’exemples, vous allez trouver votre bonheur !

Services à VOTRE personne

Vous retirer les bottes quand vous rentrez le soir, surtout si c’est après lui.Vous vous asseyez dans un fauteuil, vous étendez les jambes, et en soupirant de fatigue vous lui demandez gentiment s’il peut retirer vos bottes.

C’est un bon exercice car il doit se mettre à vos pieds ! haha ! Si ça marche, n’hésitez pas à le refaire, puis encore, et encore …  L’idéal serait que pour finir, il le fasse automatiquement quand vous rentrez et que vous vous installez dans votre fauteuil !

Pas tout de suite, mais après quelques fois, regardez le faire en souriant. Ça sert à montrer que vous êtes contente, et ça peut devenir un peu ironique avec le temps. Autre chose : sachez que les hommes sont en général excités par les talons, fins, hauts, le cuir, les bottes etc … Il va apprécier même si ça le gênera peut être au début. En fait dites vous bien que ça lui fait plaisir. Donc lâchez vous.

Sur le coté ironique, une fois que ça sera établi, vous pouvez jeter un œil sur votre smartphone pendant qu’il s’occupe de vos bottes. Et s’il peut continuer en vous massant un peu les pieds … hoho !

Massage. Un grand classique. S’il vous dit qu’il ne sait pas faire, commandez lui des manuels, il y en a plein ! Vous pouvez exiger les jambes, le dos, les fesses, avec ou sans la zone sexe-anus.
Prenez une bonne huile de massage !

Mais je ne vais pas m’étendre (c’est le cas de le dire), le massage est ultra connu.
Important : sauf si vous vous êtes endormie, c’est vous qui décidez quand c’est fini, hein !

La suite du massage ….
Ben quoi ? Il peut bien finir le travail, n’est ce pas … On en reparlera une autre fois, mais il va falloir qu’il s’habitue progressivement à l’idée… Et pas seulement avec les doigts … Peut être que c’est vous qui allez devoir vous habituer à l’idée ? Une retenue ? L’éducation ? L’habitude de donner plus que de recevoir ? On y reviendra, car c’est par là qu’il y a le plus de boulot en général 🙂

Le café, le déjeuner.
C’est la première chose qu’on va me demander d’ajouter si je ne l’indique pas dans cette liste de petits services :-).
Mais je ne sais pas ce que je pourrais ajouter sur le petit déjeuner au lit, chacun(e) ses rituels !
Pour le café dans la journée, si ! J’ai un petit truc pour corser l’exercice (et pas le café) : mon mari doit me l’amener avec une soucoupe, le sucre et la cuillère.
Un peu comme un domestique, il me demande alors s’il doit le poser quelque part. Si je dis sobrement « non », je vais le boire directement.  Du coup, il reste debout devant moi, en tenant la soucoupe. Je sucre, je tourne, je bois rapidement pour qu’il ne réagisse pas et je le remercie avec un grand sourire.
Depuis j’ai amélioré le rituel, mais dès ce stade, mon petit mari avait appris à servir, à trouver ça normal, progressivement, voire à attendre le grand sourire qui lui montre que sa femme est satisfaite de lui …

Le repas. C’est lui qui prépare presque tous les repas. Mais c’était déjà le cas avant que je le domine, donc pas compliqué, je triche un peu, je reconnais. Pour les autres, apprenez lui à cuisiner, et surtout à servir, débarrasser, nettoyer, faire la vaisselle, proposer un café.

La sortie de douche.
Vous prenez une bonne douche, après une journée fatigante. Pourquoi ne pas laisser votre compagnon venir vous frotter les parties qui sont hors de portée, comme le dos ?

Puis quand vous sortez, quel plaisir de le voir prêt, avec sa grande serviette, à vous envelopper et vous essuyer !
Ah, vous craigniez qu’il ne vous voie nue alors que ce n’est pas le moment ? Une fois dans la grande serviette, faites lui ce fameux « Merci » un peu ferme qui veut dire « C’est bon, tu peux partir » …

 Services à VOTRE environnement

 La maison propre. On peut avoir sa femme de ménage, et j’ai lu dans certains messages que beaucoup préfèrent avoir une femme de ménage et utiliser leur mari à autre chose. Mais même dans ce cas, il faut que votre compagnon veille à ce que tout soit propre. Pour ma part, je suis intraitable sur la propreté des sols, au moins à 2 ou 3 endroits stratégiques.

 Le bricolage des contraintes. Là aussi, je sais que tous les compagnons ne sont pas bricoleurs. Mais demander à un entrepreneur de venir chez vous pour sceller des anneaux dans les murs de la chambre, ce n’est pas non plus très simple … Il faut donc que votre mari soit mis à contribution pour mettre des anneaux aux endroits clé, concevoir ou fabriquer des meubles pour leur faire vivre leurs fantasmes, etc … Ils sont souvent coopératifs car ça les fait fantasmer, alors profitez en. Idéalement , un compagnon devrait toujours avoir un projet en cours.

 Dans un coin de mon séjour, au sol, j’ai réussi à lui faire sceller un anneau dans le sol, en ayant creusé, de telle sorte qu’il affleure. Un guéridon le cache mais peut se déplacer en 3 secondes. C’est un outil incomparable (et imparable) dont on pourra reparler.

Service à VOS vêtements et tenues

 Entretien des chaussures et bottes. Votre compagnon doit maintenir en permanence l’ensemble de vos chaussures et bottes en parfait état : propres, cirées, rangées. Si vous préférez un ordre ponctuel, montrez lui la paire que vous désirez mettre et il doit s’en occuper pendant que vous faites autre chose, puis vous aider à les mettre. Le soir, il les retire et les range quand vous le souhaitez.  

Entretien de la lingerie. Quand vous avez porté de la lingerie délicate, il faut souvent la laver à la main. De temps en temps, laisser lui faire cette tâche. S’il n’a pas pu la voir dans la journée, ça le chatouillera un peu, ça maintient la pression …. Je fais ça avec le mien, qui est fou de ma poitrine, quand il n’a pas eu le droit d’y toucher ni de voir, pour qu’il constate ainsi ce qu’on pu admirer mes collègues de bureau toute la journée.

Choisir de nouvelles tenues. Tous ne sont pas fans, mais beaucoup rêvent secrètement de voir leur femme porter telle ou telle tenue, sans oser l’exprimer. Et d’ailleurs ce ne sont pas forcément des tenues fetish, ça peut être une robe longue, ou courte, un décolleté, des talons, ou moult autres choses.
Laissez les aller dans cette direction, encouragez les. Qu’ils aillent sur internet, et vous enregistrent une série de liens sur ce qui les fait rêver.
Vous pourrez ainsi alimenter votre garde robe, en choisissant ce qui vous plaît aussi, vous ouvrir à des essais que vous n’auriez pas fait, et collectionner les outils pour le rendre accroc.

Mais surtout, quand c’est livré, commencez par aller le ranger pour un bon moment ! Un compagnon soumis doit tout mériter.

 Voilà pour le moment ! Je vous laisse la places, d’autres rubriques, d’autres services, c’est à vous, enjoy !

3 thoughts on “On est jamais aussi bien servie … que par son compagnon !

  1. Bonjour, je suis François. Ma femme me Sodomise avec un harnais et différents plugs depuis 2 ans. J’aimerais qu’elle me domine. Elle a déjà une tenue de dominatrice. Cependant, bien qu’ayant un caractère dominant et engagé, elle a du mal à être autoritaire, dominatrice et rentrer dans le rôle. Peut être suis je le seul à vouloir que ma femme me domine ou bien est elle une dominatrice en devenir sans le savoir. J’ai besoin d’aide pour l’orienter et oser me dominer et se lancer dans la domination féminine.
    Dans l’attente de vous lire.
    Cordialement
    François.

  2. Bonjour Petra,

    J’aime beaucoup votre site, je le parcours régulièrement, lis et relis vos articles. Ils m’ont beaucoup aidé à comprendre la soumission en tant que tel, et non la « soumination ». Vos écrits aide aussi beaucoup ma Reine, nous apprenons beaucoup. Nous avions déjà essayé ces jeux plusieurs fois et j’en rêvais depuis un moment, cependant il arrivait toujours un moment où je n’en avait plus envie… et nous avons arrêté net, j’en suis responsable, je voulais qu’elle me domine, et non me soumettre.

    Depuis quelques semaines, je n’attend rien de ma Reine, je la sert, du mieux que je puisse faire. Nous avons mis des règles en place, par exemple, j’écris dans un journal chaque jour, je m’occupe de la propreté de ses chaussures, je lui enlève ses bottes dès qu’elle rentre à la maison. Et bien sur lorsqu’elle fait une demande, sous forme d’ordre ou non, j’y répond immédiatement, et elle n’hésite pas à en faire :p. Nous mettons en place tranquillement le respect verbale aussi, c’est important.

    Tout ça lui plait beaucoup, et moi aussi, j’adore la servir, lui rendre la vie plus simple. Et elle aime de plus en plus me donner des ordres, grâce à votre articles elle comprends mieux comment ça fonctionne et elle y prend un plaisir légèrement sadique. C’est un pur délice, de la voir ainsi de plus en plus sûr d’elle, exigeante et dominatrice.

    Je suis convaincu que ce mode de vie, ne peut que nous faire évoluer à devenir meilleurs. Elle prend son pied, prend confiance, peut se consacrer à des choses plus agréables. De mon coté, j’apprends la discipline, je m’efforce à être meilleur pour elle et aussi pour moi, j’apprends chaque jour comment lui faire plus plaisirs et lui facilité la vie. Et dans notre couple, nous sommes plus complice, plus confiant et nous communiquons plus facilement et d’une meilleurs façon.

    Voila tout ça pour vous dire un grand Merci ! Nous avons hâte de lire vos prochains articles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *