Votre compagnon rêve d’être dominé ? Imposez lui un journal de bord

Un petit article certainement assez bref mais pour conseiller à mes consœurs un outil de domination assez efficace : imposer à son compagnon ou mari, à la maison ou à distance, de tenir un journal de bord, ou un journal intime.
Dans certains cas qui est peut être le votre, le compagnon a envie d’être dominé. Il le dit plus ou moins, ou bien vous le ressentez confusément, ou c’est carrément explicite… Il est intéressant dans ce cas d’en savoir un peu plus ! Le « journal de bord », ou « journal intime », ce que les anglais appellent le « diary » est dans ce cas un outil très subtil et utile. Imposez le !

On peut adapter le dispositif selon les habitudes et les habitudes modernes adoptées ou pas  …. un mail par jour, un vrai journal papier rempli à la main, un document sur ordi, dans une zone partagée, ou des feuillets … bref, la contrainte n’est pas dans la forme.

depositphotos_48737011-Writer-and-his-muse-young-couple-freelance-typing-on-an-old-typewriter

L’idée de base est que votre compagnon puisse se « confier » d’une façon différente que de vous dire les chose en face. Il ne doit pas savoir si vous le lisez ou pas, ni quand, et je vous engage à ne pas réagir à chaud à ce que vous y trouvez. Ainsi, il aura plus tendance à y inscrire des sensations ou des désirs, mieux encore des craintes, sans trop se cacher, et sans craindre que vous l’utilisiez contre lui.

Bien sur, vous allez à terme utiliser ces données précieuses à un moment ou un autre, et du reste il est probable qu’il le souhaitera secrètement, mais plus certainement, il sera dans un mélange de crainte et d’espoir, et si vous le laissez s’y habituer, il sera comme le lapin dans les phares, fasciné par le danger ….

ecrivain

Votre exigence sera idéalement sur un autre point : qu’il écrive quelque chose chaque jour, ou très régulièrement, et que ce soit du contenu sur ses sensations, pas le déroulé de sa journée ou le résumé de ce qu’il a entendu à la radio … En exigeant cela, et en vérifiant que c’est tenu, vous obtiendrez un rituel que vous surveillez de loin, sans trop mettre le nez dedans tout de suite.

Il manque d’idées ? Je « vous lui » en donne : comment se sent il vis à vis de vous ? A t il le sentiment d’avoir été un bon compagnon obéissant ? A t il quelque chose à avouer après coup ? A t il admiré une tenue sur vous ? Sur une autre femme ou dans une vitrine, qu’il aurait aimé sur vous ? Se sent il suffisamment contraint ? Trop ? A t il des désirs ? des craintes ? A t il envie de jouir ? A t il lu un article de notre blog qui le fait frémir (haha !) ? A t il des brusques poussées de libido ? A quelles occasions ? etc …

Chaque jour, il inscrit. De temps en temps, vous consultez. Pour éviter ses remords, vous pouvez confisquer les feuillets antérieurs, et quand vous le souhaitez, vous utilisez ces données, tantôt pour lui plaire, par une nouvelle tenue ou un nouveau supplice, tantôt pour le châtier en constatant un désordre qu’il avait évoqué et qui se révèle exact.

femme-qui-lit-un-magazine

Ce carnet de bord, journal intime, carnet de route, peu importe le nom, est une contrainte en tant que telle, et c’est une bonne chose dans tous les cas. S’il a tendance à oublier, ritualisez son exécution : avant le dîner, après, devant vous, à vos pieds pendant que vous buvez l’apéritif, etc … En cas d’oubli, il peut aussi être enfermé dans une cage ou un placard pour rattraper le temps perdu … Il oubliera moins souvent !

L’expérience montre que sans avoir à rédiger des pages et des pages, des informations utiles ressortent assez vite. Cela peut aussi servir d’alerte si votre compagnon ne se sent pas bien, si vous êtes allée trop loin ou trop vite, ou bien si au contraire il se sent un peu trop libre… Un outil pour faire un peu de « tunning » dans votre prise de pouvoir au quotidien.

Il reste que le but final est d’améliorer cette prise de pouvoir ….  et de le mettre sous votre contrôle, lentement mais inexorablement. Et dans certaines circonstances (nouvelles contraintes, ou privations de liberté), si votre compagnon « couine » dans son livre de bord, c’est que la direction est la bonne et qu’il faut justement bien verrouiller. Par amour !

bb306ecc5ace3e45454a3acd02c1565e.pearlsquare

Nous sommes plusieurs à le pratiquer ici, si d’autres souhaitent nous raconter leurs pratiques et ce qu’elles en retirent (ou les soumis sur ce qu’ils en pensent), nous sommes bien intéressées. Les commentaires sont là pour ça !

2 thoughts on “Votre compagnon rêve d’être dominé ? Imposez lui un journal de bord

  1. J’ai adopté le principe du journal: je lui impose de m’écrire chaque semaine pour qu’il me dise comment il vit mes ordres et régulièrement je lui pose une question plutôt intime à laquelle il doit répondre sincèrement.
    L’objectif est comme vous le dites d’améliorer ma prise de pouvoir, d’avoir encore plus de possibilités pour augmenter mon contrôle .
    Il y a 2 semaines il m’a donné son texte avec 1 jour de retard, il a du faire 500 lignes de suite, il n’a pas aimé.
    J’aime de plus en plus diriger mon petit mari.

  2. J’écrit dans un fichier texte dans une dropbox, ma femme peut le lire à tout moment sur son téléphone ou son PC, elle sait donc ce que je fait au quotidien et peut me laisser des commentaires.

    Si elle est sorti ou qu’elle soit en congé pendant que je reste au travail (cas actuel) elle peut donc suivre mes activités, mon sport et mon régime en plus de mes tâches domestiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *